L’établissement

Accueil/ L’établissement

La plaquette d’informations du collège des Flandres



Historique

Fermé en 1890, le Collège Communal d’Hazebrouck est de nouveau ouvert en 1921 sous le nom de Collège des Flandres grâce à l’Abbé Lemire, député maire d’Hazebrouck.

Le premier établissement d’enseignement secondaire à Hazebrouck fut créé en 1555. On y enseignait le thois (dialecte d’où est dérivé le néerlandais), le latin et le français.

En 1630 l’enseignement, confié aux religieux Augustins, est donné dans le couvent qui sert actuellement de musée. L’établissement est fermé sous la révolution en 1792.

En janvier 1803, une école secondaire est ouverte dans les mêmes locaux, conformément à la loi du 11 Floréal an X. En 1808 l’établissement reçoit le nom de « Collège communal ». En 1838 il est transféré dans les locaux situé rue de l’église (photo ci-dessus).

Fermé en 1890, il et rouvert en octobre 1921 sous le nom de « Collège des Flandres » grâce à Monsieur l’abbé Lemire, député-maire d’Hazebrouck.

 

Extrait des cahiers intimes de l’abbé Lemire

Fonds d’archives appartenant à la Ligue du Coin de Terre, déposé aux Archives municipales de la ville d’Hazebrouck

  • « Comment appellerez-vous votre établissement ? Je dois dire collège puisque le secondaire y sera. Je pourrais dire collège d’arrondissement. Mais après réflexion, je trouve qu’il vaudrait mieux collège des Flandres, ce serait moins local et cela rappelle le collège de Normandie qui a réussi et qui est une nouveauté de la liberté, comme mon collège serait une nouveauté de l’université. »
    Cahier XXXVIII, décembre 1920 – août 1921
  • « Il indique les locaux et définit l’enseignement. Il demande qu’Hazebrouck, chef lieu d’arrondissement, centre d’intérêts divers, nœud de sept voies ferrées, intermédiaire entre la Flandre flamingante et la Flandre wallonne, soit le siège de cet enseignement. Le ministère de l’Instruction publique désirant faire cette expérience répond aux desiderata universellement exprimés et aux transformations déjà réalisées dans le Nord. Le 10 août 1921, le projet de traité et approuvé. Il revient avec un texte définitif et le 12 septembre 1921, le conseil, à l’unanimité, autorise M. le Maire à signer au nom de la ville. »
    Extrait du discours du 17 septembre 1921

 

En quelques dates

– En 1927, une école primaire supérieure lui est annexée.

– En 1934, une école pratique est créée et placée sous la direction du principal du collège.

Au cours la guerre 39-45, la vie scolaire fut rendue difficile par les nombreuses alertes et les 52 bombardements que la ville eut à subir. Des obus, lors de l’invasion de 1940 et l’explosion d’une mine allemande en 1944 occasionnèrent aux bâtiments des dégâts importants.

– En 1945, l’établissement devient « Collège classique moderne et technique ». Un centre d’apprentissage lui est annexé.

– En 1961, le Collège devient le Lycée des Flandres.

– Jusqu’en 1965, le Lycée des Flandres était situé rue de l’Église. En septembre 1965, il s’installe dans ses nouveaux bâtiments de l’avenue des Flandres. (voir photo ci-dessous).

– En 1977, intervient la séparation des 3 établissements qui forment l’actuelle Cité Scolaire des Flandres :

  • Lycée Professionnel
  • Collège des Flandres
  • Lycée des Flandres

 


Vue aérienne (2017) de la cité scolaire sur Google Earth

 

Ci-dessous, le Collège des Flandres aujourd’hui (sept. 2019)

 

Plan d’ensemble de la cité scolaire